Grève des enseignants du SLECG : le ministre de l’Education annonce des sanctions sévères dès la fin du mois d’avril

Suite à  l’appel du syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) à une grève générale dès ce  mercredi 10 avril 2019, le ministre de l’Education Nationale Mory Sangaré met en garde.

«Nous n’avons été informés d’une quelconque grève par le SLECG. Nous l’avons appris par des rumeurs. J’ai instruis donc tous mes services de veiller à partir de demain pour voir les enseignants qui suivront ce mot d’ordre de grève. Car tout enseignant qui suivra cette grève sera sévèrement sanctionné dès ce mois d’avril. Nous allons commencer par suspendre son salaire. Nous n’allons plus accepter la pagaille dans le secteur de l’éducation. Nous serons ferme là-dessus. Car nous ne sommes pas là seulement pour le syndicat. Nous avons d’autres choses, d’autres préoccupations. Nous allons donc prendre toutes les mesures possibles cette fois-ci que cela soit clairement compris par tout le monde»,  a-menacé le ministre Sangaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *